Plein cadre sur Jean Denison

Jean Denison nous a quitté aujourd’hui à l’aube de ses 99 ans. Il était né à Wépion le 19 mai 1920 mais a passé sa jeunesse à Dave et Wépion.

Sa famille s’adonnait à la culture et à la récolte des fruits des vergers mosans. Mais jeune, il révèle des talents pour la musique.Il commença son trajet musical comme organiste à Dave. Il exerça également les fonctions de chantre titulaire à la Cathédrale de Namur, directeur musical-fondateur de la Société Royale des chanteurs du Rail et directeur musical de la Société Philanthropique Moncrabeau, succédant ainsi à Ernest Montellier. Il sera même sélectionné pour la finale belge de l’Eurovision avec une chanson « Tant que mon coeur », dont il écrit la musique ! On lui doit aussi la musique de « La Meuse » et « La Marche de Dave », chant d’amour pour son terroir. Il reçu de nombreux prix dans sa longue carrière comme le prix de la Sabam, le prix Francis Laloux, l’Ordre de Leopold 2, la Gaillarde d’argent et en septembre 2018, le 115ème Prix Blondeau, la plus haute distinction de la Ville de Namur. Cet amoureux du folklore avait repris sa baguette de chef d’orchestre pour la dernière fois le 27 septembre dernier lors du concert des 175e anniversaire des 40 Molons. On retiendra aussi sa vivacité, son humour et sa simplicité.
Abonnez-vous à notre chaîne Youtube :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.