Namur – Paul Ariès dénonce le véganisme


Face à la désinformation qui circule sur la viande la Fugéa un syndicat agricole et la Coopérative Paysans Artisan avaient invité l’ essayiste Paul Ariès pour une conférence événement à Namur. il a présenté son dernier livre: »Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui souhaitent le rester » Un plaidoyer contre le véganisme qu’il considère comme une hérésie.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Mickael dit :

    Bonjour c’est scandaleux de tenir ce genre de propos ! Certes des lobbys industriels poussent au végan. Mais vous avez tout faux sur le fait que la plupart des végans sont manipulés par les lobbys alimentaires. Au contraire, la plupart des végan défendent l’animal avant l’industriel. La plupart sont à fond dans l’éthique environnementale et morale et dénoncent l’élevage industriel. C’est l’industrie qui a déconnecté l’homme de l’animal. Croire que les vegans sont influencés par ce type de mouvement c’est très mal le connaître. Ce type d’agriculture industriel fait un mal fou à la société et au monde animal. Il est peu respectueux tant pour l’homme que pour l’animal. Ce type d’élevage est le pire de la société, nous sommes d’accord sur ce point. Renseignez-vous un peu plus avant d’attaquer un mouvement qui défend des animaux sensibles tout comme nous. Vous vous attaquez au mauvais responsable. Attaquez directement l’industriel plutôt que le mouvement végan et alors on avancera dans la même direction ! Les végans sont loin d’être tous des personnes déconnectées de la réalité et de la nature. Ils sont peut-être certes pour vous des utopistes mais ils agissent pour leurs valeurs ! C’est horrible de croire que des vegans ne peuvent pas être des libres penseurs et vous calomniez des personnes morales réellement libres contrairement à ce que vous croyez ! Revoyez votre copie vraiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.