On en parle: Au chevet de la petite enfance

Au début de ce mois, le secteur de la petite enfance était en ébullition. Le 4 mai, c’était jour de grève. Un débrayage plutôt rare dans le secteur. Les travailleuses ne veulent pas être les laissés pour compte. Elles veulent une meilleure reconnaissance de leur métier .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.