Namur veut devenir smart city, mais ça coince…

Un nouveau "couac juridique" pour la Ville de Namur. Après le marché des Namourettes, c’est cette fois le projet de Smart city qui est refusé par le pouvoir de tutelle. La Ville a décidé d’aller en appel. Le bourgmestre Maxime Prévot ne comprend pas le "pointillisme" de certains fonctionnaires wallons. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.