Namur : remous autour des Namourettes

Le marché d’attribution de l’exploitation des Namourettes a été jugé illégal par la tutelle wallonne. Principal grief : l’absence de mise en concurrence. En juillet dernier, Bernard Schorkops, un opérateur
fluvial avait déposé un recours s’estimant lésé. Il a eu gain
de cause. Aujourd’hui, il cible dans ce dossier l’échevine du
tourisme Patricia Grandchamps et parle d’incompétence et de
faute.  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.