L’Invité: SOS Parenfants

L’asbl namuroise SOS Parenfants lance aujourd’hui un cri d’alarme concernant le manque de moyens dont elle dispose. Cette association qui vient en aide aux enfants victimes de maltraitance voit en effet le nombre de cas à traiter augmenter d’année en année mais les moyens ne suivent pas. Si bien qu’actuellement, l’association est contrainte de refuser de nouvelles prises en charge. Explications avec Marc Minet, le directeur de l’ASBL.  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.