L’interview: Natacha Deprez, directrice de la maison des jeunes de Champion

Trois directrices de maisons de jeunes de Namur ont exprimé leur colère. Pour elles, on empêche les jeunes de rêver. En cette période de crise sanitaire, les jeunes sont oubliés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.