L’HAIM de Sclayn fait face à la crise

Le secteur du handicap s’est senti seul au début de la crise du Coronavirus. A Sclayn, les responsables de l’HAIM ont pris les devants pour imposer le confinement. Il a fallu attendre le 14 mai pour que l’ensemble des résidents et des membres du personnel soient testés. L’institution est aujourd’hui exempte de contamination. C’est le fruit d’un travail collectif.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.