Les "recus-collés"autorisés à poursuivre leurs études de médecine

Aujourd’hui le ministre de l’enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt annonce qu’il autorise les étudiants qui ont raté le concours à s’inscrire en deuxième. Cette décision intervient alors que le gouvernement fédéral n’a pas statué sur les quotas "inami" pour 2022. Un nouveau rebondissement salué par les syndicats étudiants, même si le caractère tardif de la décision risque de handicaper les étudiants concernés. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.