les 75 ans de la bataille des Ardennes

Il y a 75 ans, les Ardennes belges s’embrasent au cours d’une des plus grandes batailles de la Seconde guerre mondiale. «Bienvenue chez vous» revient sur les traces laissées par ces combats.
Tourisme mémoriel ou tourisme de mémoire, cette forme touristique particulière mêle dans des proportions qui varient pour chacun d’entre nous, le souvenir et le recueillement à une volonté de compréhension historique par l’expérience et le ressenti. Dans le cas de la Bataille des Ardennes, il s’agit notamment de se rendre en compte par la visite des lieux des conditions physiques et parfois climatiques d’une bataille avant de la mettre dans une perspective historique plus large et ainsi susciter la réflexion.
Avant de prendre la route, un petit rappel historique s’impose. A l’automne 1944, l’armée allemande est en recul sur tout le front occidental. Hitler tente alors une contre-offensive avec un objectif : reprendre le port d’Anvers et ainsi empêcher les alliés de l’utiliser pour leur approvisionnement. Le 16 décembre, il lance 250.000 hommes, là où les attend le moins, dans les Ardennes belges. De cette longue bataille, le grand public n’en retient souvent qu’une ville: Bastogne. L’encerclement des forces alliées et le célèbre « Nuts » américain sont en effet entrés dans l’histoire. Cependant, bien que l’épicentre des combats se situe effectivement dans la ville ardennaise, c’est tout un front qui est concerné. Les Américains l’appellent d’ailleurs Battle of the Bulge (la «bataille du Saillant») prenant en considération la forme de «coin» que la ligne de front avait lorsque la pénétration allemande fut arrêtée. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.