Le regard d’un opticien sur la première édition de l’Ironlakes aux Lacs de l’Eau d’Heure

Michael Gillard, un quadragénaire malonnois découvrait hier, comme un petit millier d’athlètes au moral d’acier, le premier Ironlakes belge de l’histoire, couru autour des barrages de l’Eau d’Heure. Ce triathlon longue distance comporte 3,8 kms de nage, 180 kms de vélo et 42,195 km de course à pied. Ce sportif vient d’enchaîner deux épreuves longue distance en moins de cinq semaines 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.