Le crépuscule de l’Aigle

Le 16 juin 1815, Napoléon Bonaparte remportait sa dernière victoire militaire à Ligny, deux jours avant la défaite de Waterloo. À l’occasion du bicentenaire de cet événement, de multiples festivités et commémorations se dérouleront en juin à Ligny.
Notre émission spéciale vous propose de revivre ces faits historiques, de les commenter avec des spécialistes et de détailler le programme du bicentenaire. 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. SCAILLET dit :

    Très beau reportage, mais encore une fois, on oublie de parler du 4ème Corps d’armée que commandait le Général de division GERARD. Ce corps d’armée qui est arrivé de METZ par ROCROI est entré en Belgique pour venir à Philippeville où le Général GERARD a passé la nuit du 14 au 15 juin. Sa tête de Colonne commandée par le Général Louis DE GHAISNES Comte DE BOURMONT établi son quartier général dans la ferme actuellement propriété de la famille LAMBIN rue de St Aubin à Florennes. Sa Garde campe sur les terres et dans le verger du château derrière l’église. La nuit du 14 au 15 juin 1815, Le Général DE BOURMONT dîne à l’auberge Vincent, actuellement propriété de Mr Bernard Delvaux Place Verte à Florennes. Il invite à sa table son personnel d’Etat-Major ainsi que le Général HULOT. A part le Général HULOT, les convives sont tous partisans de la royauté. A 23 Heures, celui-ci se retire laissant au Général DE BOURMONT et ses amis délibérer sur la meilleure façon de passer à l’ennemi.
    A minuit, la décision est prise… Ils quittent leurs frères d’armes et DE BOURMONT adresse une lettre au Général GERARD. Je peux vous communiquer le contenu de cette lettre si vous le souhaitez.
    A l’aube du 15 juin 1815, DE BOURMONT se fait apporter une table sous le tilleul en face de la ferme du château et sur laquelle des cartes sont déployées. Tilleul qui existe toujours de nos jours. Un itinéraire est mis au point et tout ce petit monde enfourche sa monture pour s’éloigner et rejoindre les forces alliées, donc l’ennemi par l’ancienne route de NAMUR, actuellement rue de Corenne et du Richat à Florennes. Entre temps, le Général GERARD a lu la lettre lui annonçant la désertion et il s’empresse d’en avertir son exellence le Major Général à Beaumont. Je peux aussi vous communiquer le contenu de cette lettre.
    De BOURMONT, se présente aux avant-postes prussiens de la 4ème brigade à Fosses. Les déserteurs portent la cocarde blanche en signe de ralliement à Louis 18 et exprime le désir de se rendre à GAND auprès du ROI. Le Colonel Von SCHUTTER le prend en charge et les fait transférer sous bonne garde à MOUSTIER-SUR-SAMBRE afin d’y subir un interrogatoire serré au cours duquel DE BOURMONT annonce que 120.000 Hommes sont réunis sous NAPOLEON et se dirige vers Bruxelles. Sous la pression de la progression des français, les déserteurs sont éloignés de la zone des combats et dirigés vers la quartier général de BLUCHER qu’ils rencontrent dans la cure de SOMBREFFE. Ils sont ensuite dirigés vers NAMUR. DE BOURMONT arrive à Bruxelles le 16 juin peut-être via LOUVAIN puis à ALOST le 17 et ensuite à GAND le 18 juin où il rencontre le ROI qui lui réserve un accueil flatteur. C’est aussi ce 18 juin que NAPOLEON engage ses derniers combats. Son armée est vaincue sur les terres de Waterloo. Le Colonel CHARRAS rappellera de soir-là ce que DE BOURMONT avait écrit au Général GERARD le 15 juin à l’aube…..
    Merci.
    Fabien SCAILLET rue de Corenne, 30 à Florennes.
    Organisateur du bivouac sur la Route des 100 jours à Florennes.
    Site internet:
    http://www.uniformesdempire.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.