Le Conseil National de Sécurité diminue notre bulle sociale!

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus repart à la hausse dans notre pays. Un conseil national de sécurité était prévu fin de semaine mais face à la recrudescence du virus (les chiffres de ce matin le prouvent encore), ce conseil a été avancé à ce lundi. De nouvelles mesures sont annoncées pour freiner la propagation du virus.

15h45 après une longue réunion, Sophie Wilmès, la Première Ministre belge, rentre dans le « bunker » là où le conseil national de sécurité a l’habitude de communiquer ses décisions.

D’emblée, la Première ministre fait part de son inquiétude: « Les données épidémiologiques sont préoccupantes et nous sommes, c’est vrai, préoccupés. Nous devons prendre des mesures pour sécuriser la rentrée de septembre! ». On constate aussi que la charge virale de certaines personnes contaminées est plus élevée qu’à l’accoutumée. Nous devons donc prendre la situation au sérieux! »

Une bulle sociale plus petite!

Depuis la phase 4 du déconfinement, la bulle sociale se limitait à 15 personnes par semaine.  À partir de mercredi,  elle passera à 5 sur une période de quatre semaines! Cette bulle prévaut pour un foyer tout entier (et non plus par personne comme c’était le cas jusqu’à présent!!).  Notons que les enfants de moins de 12 ans n’interviennent pas dans le calcul!  Nous sommes conscients que cela peut changer le plan de vacances de certaines familles! On ne le fait pas par plaisir mais pour leur sécurité » justifie la Première Ministre.  Et de prévenir que « si cette règle rentre en vigueur mercredi, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi d’ici là! ».

Le Conseil National de sécurité prévient la population: « Aujourd’hui, ces décisions vont durement impacter notre vie mais il faudra s’armer de patience car les chiffres dans les semaines à venir ne seront pas bons! Il y a malheureusement un effet retard dans les mesures que nous prenons aujourd’hui ».

Le Conseil est aussi revenu sur certaines mesures anciennement d’application. Exemple dans les magasins: faire ses courses seul ou accompagné d’un mineur pour une durée maximum de trente minutes.

Appel à la responsabilité individuelle

Comme souvent, Sophie Wilmès a appellé chacun d’entre nous à être responsable: « Que faites-vous à votre niveau pour lutter contre le virus? Pensez-à vous protéger et à protéger les autres à tout moment! Si nous n’arrivons pas à faire reculer le coronavirus, l’échec sera collectif! Quand on limite nos contacts, on respecte les règles. Quand on respecte les règles, on protège les autres! »

Au niveau local, ce sont les bourgmestres qui devront prendre des mesures en fonction des chiffres communiqués par Sciensano sur la situation sanitaire dans leurs communes.

Le Fédéral n’imposera pas le port du masque

Le port du masque obligatoire n’est pas imposé par le Fédéral. Pourquoi? « Il est difficile de le rentre obligatoire en tout lieu et en tout endroit. IL y a des limites mais ceci dit le port du masque doit déjà être porter dans énormément d’endroits » avance Sophie Wilmés

Signalons enfin que les événements sont désormais limités à 100 à l’intérieur (contre 200 auparavant)  et à 200 à l’extérieur (contre 400 auparavant) 

Revoir la conférence de presse en vidéo.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.