Interviews : financement zones de secours

Dans la Déclaration de politique régionale (DPR), le gouvernement wallon a marqué sa volonté de confier le financement des zones de secours (pompiers) aux provinces. Un « soulagement financier » en perspective pour les communes, mais une charge financière supplémentaire pour les provinces. Nous avons interviewé le député-président du collège provincial de Namur. Pour Jean-Marc Van Espen, il faudra trouver les moyens, notamment en réduisant les subsides provinciaux aux communes. Nous avons rencontré Maxime Prévot à ce sujet. Pour lui, impossible de compenser les 10 millions d’euros que la Ville de Namur donne pour le financement de la zone de secours NAGE, précisant que la Province n’accorde jamais cette somme à la ville. Non, pour Maxime Prévot, par cette mesure, la Wallonie veut aider les communes, et contraindre les provinces à réaliser des économies, et à « se recentrer sur leurs actions ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.