Grippe aviaire : le plein air plus impacté que le bio !

Depuis le 10 novembre, tous les éleveurs de poules doivent confiner
leurs gallinacés à l’intérieur. En cause, les risques de
propagation de la grippe aviaire détectée dans nos pays voisins. Ce confinement touche différemment les professionnels selon leurs modes
d’élevage. L’élevage en plein air est clairement plus touché que
l’élevage bio.  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.