Finances des écoles: quand le covid joue au mauvais élève!

Des mesures sanitaires, des annulations de fancy-fair ou encore des internats désertés. Le coronavirus n’a pas été sans conséquences sur les finances des établissements scolaires. D’après le Segec, le secrétariat de l’enseignement catholique qui a sondé plusieurs centaines d’écoles de son réseau, la crise aurait causé un trou de 15 millions d’euro dans l’enseignement catholique. Illustration à l’Internat Asty-Moulin de Namur et au Séminaire de Floreffe. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.