Elections : à Sambreville, ne dites plus cdH mais cdH+

Exit « Sambr’en mieux », le cartel inédit formé par le cdH et le MR sambrevillois. Ce dernier a claqué la porte il y a trois semaines. Une décision unilatérale donc. Conséquence, le cdH a été contraint de reconstituer une liste électorale en catastrophe. C’est aujourd’hui chose faite !

Voici le cdH Plus : 19 candidats sont issus du parti humaniste. 10 sont apolitiques. D’où ce « Plus » rajouté au cdH. En tête de liste : pas de changement, on retrouve la conseillère communale sortante Clotilde Leal Lopez. Près de trois mois après avoir annoncé leur alliance inédite sous l’appellation « Sambre’en mieux », le cdH et le MR vont donc finalement se présenter sur des listes séparées. Le parti humaniste revient aux affaires sous l’appellation cdH Plus en faisant le pari de la jeunesse. En effet, cinq étudiants figurent parmi les candidats.

La mariée était trop belle… et prenait toute la place !

Selon Clotilde Leal Lopez, cheffe de file du cdH sambrevillois, certains candidats du MR n’auraient pas supporté son leadership. Ce divorce prématuré serait donc avant tout un problème d’ego. Par ailleurs, la conseillère communale exhorte les sambrevillois à réfléchir avant de voter pour le parti socialiste. Surtout s’ils veulent un réel changement de politique.

Ca ronronne à Sambreville !

Sortir du « ronron », c’est ce que propose le cdH Plus en 23 points. En priorité dans son programme : le renforcement de l’attractivité commerciale dans les centres villes. Rendre Sambreville attirante pour les investisseurs et la population.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.