Dossier Luperto: pour suspendre les poursuites

Le bourgmestre de Sambreville doit répondre d’une inculpation de faits de moeurs qui auraient été commis sur l’aire autoroutière de Spy en 2014. Jean-Charles Luperto et ses avocats ont plaidé hier devant la commission des poursuites du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour demander de suspendre les poursuites à son égard. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.