Deux mois après l’ouverture de la E420, les camions encombrent toujours Brûly.

En septembre dernier, les riverains de Brûly espéraient retrouver leur tranquillité avec l’ouverture de la E420. C’était sans compter sur les nombreux camions qui quittent, aujourd’hui encore, l’autoroute pour traverser le village. Les citoyens cherchent une explication à cette situation. Même si, la police l’affirme, il n’y a rien d’illégal dans ces itinéraires bis. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.