Des surveillantes d’écoles communales namuroises payées "au noir"

Des surveillantes de plusieurs écoles communales namuroises auraient été payées en partie "au noir". Les autorités communales namuroises tentent de régulariser la situation. Par ailleurs, la fermeture de l’école de Basse-Enhaive, à Jambes, pose toujours des problèmes en terme d’organisation. Pour évoquer ces deux dossiers, nous avons invité Patricia Grandchamps (Écolo), échevine de l’éducation à Namur. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.