Déconfinement: le point sur la distribution des masques commune par commune

Ce lundi 4 mai, la phase 1A du déconfinement a débuté. Depuis ce mardi matin, les masques sont disponibles dans les rayons des supermarchés. Ils le sont toujours aussi via les nombreuses initiatives prises par les couturiers et couturières. Mais qu’en est-il de la distribution au niveau des communes ? Nombre d’entre elles avaient pris les devants. Dans notre zone, la distribution a débuté la semaine dernière.

Mise à jour : À partir du 15 juin, le gouvernement fédéral met à disposition un masque par habitant :

  • Découvrez aussi le reportage sur le travail des communes qui anticipent la distribution de masques depuis quelques semaines.

  • Visionnez notre tuto pour fabriquer des masques en tissus vous-mêmes.

    Masques en tissus de différents coloris

    Disponibilité de masques par commune

    Andenne

    À Andenne, chaque citoyen de plus de 6 ans recevra un masque. Le Collège communal a pris plusieurs décisions relatives à cette distribution. Celle-ci concerne aussi les visières de protection en vue du déconfinement et d’une reprise progressive de l’activité économique et sociale. 13.000 ménages sont concernés. La distribution sera terminée avant la fin du mois. Les citoyen.ne.s recevront leur masque dans leur boîte aux lettres. Par ailleurs, des masques en tissu seront réservés prioritairement aux élèves, étudiant.e.s, enseignant.e.s et membres du personnel encadrant, tous réseaux confondus. Ceux-ci sont issus d’une grande opération de réalisation par des bénévoles, une action solidaire qui rencontre un énorme succès. Enfin, les visières de protection seront distribuées gratuitement aux commerçants, aux indépendant.e.s et à celles et ceux qui exercent des professions libérales.

    Assesse

    Assesse a pris la décision de commander un masque pour chaque habitant.e domicilié.e sur l’entité, ainsi que pour son personnel. Les masques choisis sont en tissu, de qualité et réutilisables. La commune tiendra ses citoyen.ne.s au courant des dates et des modalités de distribution, une fois que toutes les assurances pour une livraison conforme auront été obtenues.

    Mise à jour de la commune

    Cerfontaine

    Cerfontaine a opté pour plusieurs filières pour satisfaire sa population. Au-delà des marchés groupés, la commune a fait appel aux bénévoles. Cet appel semble avoir été entendu puisque ce mercredi 6 mai, les volontaires se réunissent à la salle « Le Cerf ». Il s’agit de couturiers et des couturières mais aussi de personnes qui seront chargées d’assembler et de distribuer les masques. Les tissus ont été récupérés ce mardi 4 mai dans l’entité. Une employée communale est chargée de centraliser les demandes et de coordonner cette initiative relayée sur la page Facebook de la commune.

    Couvin

    À Couvin, près de 15.000 masques ont été commandés. Ces masques en tissu seront distribués gratuitement aux citoyens par le personnel communal entre le 19 et le 23 mai. Cette distribution sera effectuée en porte-à-porte dans chaque village, dès 15 h en semaine et sur l’ensemble de la journée durant le week-end. Pour les citoyen.ne.s qui ne seront pas présent.e.s à leur domicile au moment de la distribution, un courrier sera laissé dans leur boîte aux lettres les invitant à venir enlever les masques à l’administration communale. Deux types de masques sont prévus, à savoir un modèle pour les adules et un second pour les enfants âgés de 4 à 12 ans. Pour le clin d’oeil, sachez que la Ville de Couvin adore les Couvinautes Masqués ! Elle vous invite d’ailleurs à poster vos selfies sur sa page Facebook.

    Doische

    Doische a choisi en séance du Collège le 20 avril dernier de commander des masques pour chaque habitant.e de 12 ans et plus de l’entité. Par cette action coordonnée au sein de l’administration communale, la commune souhaite garantir que chacun.e reçoive un masque conforme, en tissu de qualité, lavable, et réutilisable. 5.000 masques ont été commandés. Chaque ménage en recevra deux, de fabrication européenne. Ces masques seront gratuits, et les citoyens seront prochainement informés des modalités de distribution.

    Eghezée

    17.000, c’est le nombre de masques en tissu commandés par la commune d’Eghezée. Elle avait aussi lancé une grande opération de solidarité pour la confection de masques en tissu. Le colis sera réceptionné à la mi-mai et chaque habitant.e recevra un masque gratuitement. Les élèves de 6e primaire et de rhéto d’Eghezée, tous réseaux confondus, en recevront deux. En attendant, la commune rappelle à ses citoyen.ne.s que l’option « fait maison » est la bienvenue. Le groupe « Fées mains d’Eghezée » a été créé et des kits de confection achetés par la commune ont été distribués (tissus, élastiques, etc.). Cette opération est centralisée par la commune.

    Fernelmont

    Des masques pour tous les Fernelmontois et toutes les Fernelmontoises ! La commune de Fernelmont a confirmé sur son site internet qu’une commande de 8.000 masques en tissu pour l’ensemble de sa population dès 12 ans est bien en cours. Ces masques seront livrés dans les boîtes aux lettres des citoyens par voie postale, sans démarche préalable. Cette commande vient s’ajouter aux autres démarches déjà entreprises par la commune auprès des professionnels de la santé. Plus de 2.500 masques chirurgicaux, 50 visières, 240 surblouses, et 50 masques FFP2 avaient en effet été distribués aux soignants.

    Floreffe

    Comme à Fernelmont, la commune de Floreffe a acheté 8.000 masques pour ses habitant.e.s. Ils seront distribués dans le courant du mois. Cette commande a été faite auprès de l’association « Think Pink » qui lutte contre le cancer du sein. Cette association s’engage à reverser 80% de ses recettes en faveur de cette cause. Les artisan.ne.s de la localité ont aussi été sollicité.e.s, et de nombreux.ses bénévoles se sont fait connaître. Chaque Floreffois.e recevra un masque.

    Florennes

    Florennes a lancé dès le début de l’épidémie un appel à la solidarité visant la fabrication de masques artisanaux avec, en priorité, un approvisionnement destiné au personnel de première ligne. La distribution a été étendue aux caissier.e.s, ainsi qu’aux commerces de proximité. La commune n’a pas commandé de masque pour la population, elle l’indique sur son site internet. Vous pouvez y retrouver en plus des mesures prises pour lutter contre la crise sanitaire, des tutoriels techniques pour la fabrication de vos propres masques.

    Fosses-la-ville

    À Fosses-la-Ville non plus, aucune commande n’a été passée. Les masques sont disponibles dans différents commerces de l’entité, dans les épiceries et les boulangeries de Sart-Eustache, Le Roux, Fosses-la-Ville et Sart-Saint-Laurent. Ils sont vendus au prix de 3 euros. 50 cents sont reversés au home Dejaifve ainsi qu’au commerce qui les vend.

    Gesves

    Du côté de la commune de Gesves, des masques ont été commandés pour chaque habitant.e de l’entité. L’action est coordonnée au sein de l’administration communale. Il s’agit de masques en tissu. Chaque ménage en recevra un par personne domiciliée dans l’habitation. Les dates et modalités de distribution seront communiquées via les réseaux sociaux et le site internet de la commune, mais aussi via un toutes-boîtes qui sera distribué prochainement. La mobilisation citoyenne connaît aussi un important engouement à Gesves, plusieurs centaines de masques ont déjà été confectionnés et distribués par des bénévoles.

    Distribution de masque à une dame

    Jemeppe-sur-Sambre

    À Jemeppe-sur-Sambre, chaque citoyen.ne vient juste de recevoir un masque réutilisable en tissu. La distribution a débuté ce lundi 4 mai et s’est achevée ce mardi matin. Le personnel communal, le personnel du CPAS et les agents de la zone de Police ont pris en charge l’acheminement des masques vers les 9.000 ménages de la commune. Deux types de masques ont été distribués : les masques pour adultes et ceux pour les enfants âgés de 3 à 12 ans.

    La Bruyère

    À La Bruyère, c’est un appel aux volontaires qui a été lancé. La commune propose aux bénévoles de coudre des masques réutilisables sur base d’un guide de couture validé par le SPF Santé. Les volontaires sont invité.e.s à s’inscrire via le site

    Mettet

    Mettet s’inscrit dans la même démarche, le site internet de la commune invite celles et ceux qui le souhaitent à se faire connaître et à s’engager dans la confection de masques. Ceux et celles qui disposent de tissus sont aussi sollicité.e.s, de même que les personnes qui pourraient préparer le travail. Les numéros de contact sont affichés sur l’appel lancé via le site internet communal, les personnes de contact sont différentes en fonction des villages de l’entité. L’administration communale met à disposition des volontaires un kit de petit matériel afin d’éviter les surcoûts.

    Namur

    La Ville de Namur avait lancé une dynamique de création de masques réutilisables à destination des Namurois et des Namuroises. Elle a aussi mis quelques stocks à disposition des infirmiers et infirmières à domicile, des aides soignant.e.s et des kinésithérapeutes actif.ve.s sur son territoire. Elle a acheté par ailleurs 150.000 masques dont la distribution se fera gratuitement via les pharmacies dès le 18 mai (cfr communication du bourgmestre de Namur ce mercredi 6 mai). Les modalités pratiques seront précisées prochainement aux citoyen.ne.s. Depuis ce 4 mai, des masques sont toutefois disponibles pour les travailleurs et travailleuses qui doivent emprunter les transports en commun, les accueillantes autonomes d’enfants, les sans-abris, les personnes gravement malades et les familles précarisées. Si vous faites partie d’une de ces catégories prioritaires, inscrivez-vous par mail ou par téléphone. (distribution.masques@ville.namur.be – 081 24 60 91)

    D’ailleurs, ce matin, le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, s’exprimait en direct sur sa page Facebook :

    Ohey

    Comme à Jemeppe-sur-Sambre, la distribution de masques est terminée à Ohey. Les masques en tissu réutilisables sont arrivés la semaine dernière au domicile des citoyens. Un masque par personne a ainsi été livré dans chaque ménage par le personnel communal.

    Monsieur dépose masques dans boîte aux lettres

    Philippeville

    À Philippeville, la distribution débutera dès le lundi 11 mai. C’est également le personnel communal qui assurera cette mission. Sont concerné.e.s les citoyen.ne.s de plus de 11 ans qui ne possèdent pas encore de masque. Ils et elles seront invité.e.s à les retirer sur les différents lieux de rendez-vous fixés par la Ville, dans les villages et sites de Omezée, Fagnolle, Sart-en-Fagne, Surice, Samart, Villers-en-Fagne, Jamagne, Vodecée, Jamiolle, Villers-le-Gambon, Bois de Roly, Valisettes, Gueule de Loup, Domaine de la Forêt, Merlemont, Franchimont, Romedenne, Roly, Sautour, Neuville et Philippeville. Un.e représentant.e par ménage sera attendu.e. Le tableau de distribution est consultable sur la page Facebook et le site internet de la Ville. Les masques ont été commandés pour partie et confectionnés par des bénévoles.

    Profondeville

    Profondeville recevra sa première partie de commande de masques de confort en tissu à la mi-mai. Il s’agit de masques à taille unique qui conviennent pour toutes personnes de plus de 8 ans. Quelques masques adaptés pour les enfants de moins de 8 ans sont confectionnés avec le soutien de quelques volontaires. Le tout sera distribué gratuitement à la population à raison d’un masque par personne. Un courrier toutes-boîtes est en préparation pour avertir l’ensemble de la population des modalités.

    Sambreville

    À Sambreville, 60.000 masques buccaux lavables ont été commandés par la Ville, soit deux par personne. Ils seront distribués gratuitement dès réception, probablement dans cette première quinzaine de mai. Le personnel communal se rendra dans les différents quartiers de l’entité. Les masques seront fournis gratuitement. Une opération de distribution de masques chirurgicaux à l’intention des infirmiers et infirmières à domicile, des kinésithérapeutes et des dentistes a déjà eu lieu fin avril.

    Sombreffe

    La commune de Sombreffe a préparé le déconfinement en achetant 9.000 masques pour sa population. 800 masques sont prévus pour les enfants à partir de 3 ans et 8.200 masques pour les adultes. La commune demande aux citoyens de ne pas se présenter à l’administration communale spontanément, les modalités de distribution seront bientôt communiquées à la population. En attendant, les Sombreffois et les Sombreffoises pourront compter sur les masques « solidaires » confectionnés par des bénévoles. Les renseignements peuvent être pris au service de Cohésion sociale communal.(071 82 74 15)

    Viroinval

    À Viroinval, le Collège communal soutient le projet Smask (www.smask.be), comme à Couvin, Doische et Philippeville notamment. Dans ce cadre, un réseau de solidarité a vu le jour et le Collège a acheté du tissu pour la confection de masques homologués par le corps médical. 720 m² de tissu seront ainsi transformés en 5.800 masques à destination des citoyens. D’autres masques ont été commandés pour fournir un deuxième exemplaire à la population. Ils seront livrés au domicile des habitant.e.s de la commune avant la fin du mois de mai.

    Walcourt

    Enfin, à Walcourt, la Ville s’est associée avec d’autres communes pour une commande de masques en tissu réutilisables. Chaque citoyen.ne de plus de 2 ans en recevra un gratuitement. La procédure de distribution sera bientôt expliquée à la population. Un réseau de bénévoles a aussi vu le jour il y a plusieurs semaines pour produire des masques à destination de celles et ceux qui oeuvrent au quotidien pour endiguer la maladie. N’hésitez pas à contacter le plan de Cohésion sociale (071 61 06 17) pour rejoindre le mouvement.

    Voilà pour la situation en ce début du mois de mai, commune par commune. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre administration communale pour connaître les modalités détaillées à propos des initiatives prises ça et là. Les sites internet communaux et les Pages Facebook des différentes communes sont mis à jour régulièrement.

    Tuto fabrication de masques en tissu

    Nous avons réalisé un tuto pour fabriquer votre masque en tissu selon le modèle du SPF Santé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.