Assesse: le budget 2020 presque identique à l’exercice précédent!

Les budgets se suivent et se ressemblent à Assesse. Cette année encore, la commune dégage un léger boni mais pas de quoi pavoiser! Si Dany Weverbergh, bourgmestre et gardien des finances communales croyait encore au Père Noël, il lui aurait sans doute demandé de l’argent par millions! Malheureusement, la réalité est tout autre!

9600 euros de boni au budget de l’année passée, 15.600  pour l’exercice 2020. Si pour le budget d’un ménage, 6000 euros en plus représente une différence appréciable, par contre, pour une commune, c’est du pareil au même.  Signalons que la commune d’Assesse tourne avec un budget de 9 millions. Enfin, « tourne », tente de tourner car une fois de plus le mayeur s’inquiète de la diminution de recettes provenant du Fédéral mais surtout des dépenses de transfert vers la zone de police ou encore vers le cpas.
  À l’extraordinaire, … rien d’extraordinaire! Par rapport aux grandes villes, les petites communes rurales n’ont pas souvent l’occasion d’inscrire dans leurs investissements de véritables grands projets. De ce côté, l’année 2020 sera plutôt tranquille à Assesse.
  Dans un budget, des projets peuvent revenir chaque année à l’extraordinaire sans être réalisés dans l’immédiat.  Quelques exemples de projets qui ne se concrétiseront pas tout de suite. Il y a d’abord la création du VICIGAL. Il s’agit d’un ravel qui ira d’Yvoir à Huy en passant notamment par Crupet, Maillen, Courrière et Sorinne-la-longue. « Le premier coup de pelle devrait se donner en 2021 » nous lance Dany Weverbergh. Autre projet dont on pense à Assesse: les liaisons douces entre différents villages qui pourront être empruntées tout en évitant la dangereuse Nationale 4. Enfin, et ce n’est pas la première fois qu’elle est inscrite à l’extraordinaire, la revitalisation du coeur de Crupet qui prévoit plus d’un million d’euros pour réorganiser et « relooker »  la place du village. Le budget a été adopté majorité contre opposition. Une opposition qui, en l’absence de ses deux ténors, Sébastien Humblet et Marc Pierson, a tenu le crachoir nettement moins longtemps que d’habitude. L’opposition a voté contre. Motif: pas assez d’argent pour soutenir l’extra-scolaire.      

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.