Alerte à la bombe: il risque gros!

Un homme a été interpellé dans le cadre de l’enquête mise sur pied à la suite d’une alerte à la bombe au palais de justice de Namur, le 29 janvier dernier. Il comparaîtra dans quelques jours devant la Chambre du conseil. Il risque de 3 mois à 2 ans de prison, et une forte amende.
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.