25 jeunes participent à un projet de sensibilisation à la radicalisation

Lutter contre la radicalisation à l’échelon local, voilà le but des Cellules de sécurité intégrale locale (CSILS). L’année passée, 13 nouvelles cellules ont vu le jour en Wallonie, dont une sur la zone de police Hermeton et Heure qui regroupe les communes de Doische, Cerfontaine et philippeville. Dans ce cadre, un projet de sensibilisation à la radicalisation est né. Ils sont 25 jeunes à y participer. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.