Walcourt : Ne dites plus cdH-sc, mais Solidarité Communale


Issue de la liste d’opposition cdH-sc, la liste Solidarité Communale a souhaité délaisser l’appellation humaniste pour ne garder que le « sc ». C’est avec le nombre requis de 25 candidats qu’elle se présente pour les élections communales de 2018.

Solidarité Communale

Composée d’un noyau cdH, la liste comprend surtout de nombreux citoyens « non étiquetés » politiquement. Une raison pour laquelle, ils ont décidé d’abandonner l’appellation cdH.

 

Un programme tourné vers le citoyen

C’est de tendance, à Walcourt, les partis semblent souhaiter remettre le citoyen au centre des débats. Il faut croire que cela manquait dans la commune.

Dans cette optique, la liste Solidarité Communale souhaite donc développer davantage la participation citoyenne. Un point qu’elle compte bien voir se concrétiser grâce à l’application de deux idées concrètes.


 

Parmi les autres points essentiels du programme, les finances. La liste dit vouloir maîtriser davantage les dépenses publiques et recourir de manière plus mesurée aux emprunts pour stabiliser la dette.

Dans une optique de développement économique, le groupe souhaite favoriser le commerce local de proximité en collaboration avec l’Agence de Développement Local de la ville. Le tout, en mettant à disposition des PME, des bâtiments inoccupés.

En termes de transparence, la liste dit vouloir promouvoir une bonne gouvernance en refusant le cumul des mandats.

La sécurité tient également une place importante dans le programme de la liste.

Ils visent le siège de bourgmestre

Du côté de Solidarité Communale, hors de question de partir perdants ! À la date du 14 octobre, ils espèrent bien pouvoir atteindre la majorité !

La liste

  1. Thierry Liessens, Chastrés, 59 ans, directeur d’école retraité ;
  2. Stella Zachos, Tarcienne, 48 ans, enseignante ;
  3. Ludovic Henrard, Laneffe, 48 ans, collaborateur au cabinet Di Antonio ;
  4. Véronique Cavillot, Laneffe, 59 ans, technicienne de laboratoire ;
  5. Noël Jacques, Tarcienne, 98 ans, retraité ;
  6. Mathilde Verstappen, 21 ans, Laneffe, ressources humaines ;
  7. Jean-Damien Rolin, Chastrès, 34 ans, contrôleur circulation Infrabel ;
  8. Aurélie Evrard, Thy-le-Château, 33 ans, technicien dans une PME ;
  9. Giuseppe Palmeri, Tarcienne, 62 ans, ingénieur en préretraite ;
  10. Anne Chintinne, Yves-Gomezée, 40 ans, professeur de cours généraux
  11. Tarquin Fontaine, Fraire, 21 ans, étudiant ;
  12. Aurélie Lambotte, Chastrès, 32 ans, aide ménagère ;
  13. Alain Hunin, Berzée, 56 ans, ouvrier et consultant sécurité ;
  14. Elodie Van Rompaij, Thy-le-Château, 29 ans, infirmière ;
  15. Dominique Tamenne, Fraire, 55 ans, ouvrier ;
  16. Martine Gonfroid, Chastrès, 51 ans, employée secteur pharmaceutique ;
  17. Michel Quertain, Clermont, 55 ans, agriculteur ;
  18. Marie-Françoise Lapierre, Clermont, 72 ans, retraitée ;
  19. Laurent Kaus, Somzée, 44 ans, ingénieur ;
  20. Zélie Henrard, Laneffe, 18 ans, étudiante ;
  21. Alfonso Ocejo Y Vega, Thy-le-Château, 56 ans, responsable chantiers ;
  22. Patricia Ranwez, Fontenelle, 52 ans, enseignante ;
  23. Christian Decouvreur, Laneffe, 73 ans, enseignant retraité ;
  24. Sabine Dupont, Tarcienne, 35 ans, secrétaire ;
  25. Bruno Halloy, Walcourt, 50 ans, assureur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.