Viroinval: Un premier conseil et budget communal constructif, tout en éloquence

Premier conseil communal et premier budget pour la nouvelle majorité viroinvaloise. Un réel exercice de style où subtilité du discours et de la langue ont été rudement menés. On peut dire que l’ex-bourgmestre déchu et l’ancien échevin promu ont rivalisé d’éloquence. Un concours du plus beau plumage.

 

Ce 19 décembre, le nouveau collège communal de Viroinval présentait son budget pour 2019. Un budget en boni, tout en continuité. « Nous ne sommes pas là pour casser, mais pour être constructifs », annonçait le nouveau bourgmestre.

 

Un budget raisonnable !

L’exercice global du budget ordinaire se clôture avec un positif de 28.496,40 €, un boni légèrement plus léger que l’année passée.

Un budget également plombé depuis quelques années par l’augmentation de la dotation de la zone de police et depuis l’année passée par l’augmentation de la dotation de la zone de Secours Dinaphi. (18 % sur deux ans). Une dernière augmentation qui s’est vue très critiquée. « On paye plus, mais la qualité du service, elle, ne suit pas… ».
A noter également, la diminution des recettes de près de 300000€. Cette dernière est due principalement à une diminution de l’IPP (impôt sur les personnes physiques) et aux mauvaises ventes de bois.

Malgré-tout, c’est un budget à l’ordinaire réaliste, qui a été voté à l’unanimité.

D’abord de la continuité

En ce qui concerne le budget extraordinaire, l’opposition a déploré l’absence de nouveaux projets.

 

Seule contestation du budget extraordinaire, la modification du planning de rénovation de certaines salles de la commune. L’opposition regrette que l’ordre, des dossiers, tel qu’il avait été fixé avec la Cellule Locale de Développement Rural, n’ait pas été maintenu.

La majorité l’explique par un souci de faisabilité et de logique. La salle Dothorpa à Dourbes n’étant pas encore propriété de la commune, « […] il serait délicat d’aller la rénover. De plus, nous devrions tout abattre pour reconstruire, vu la vétusté du bâtiment et le terrain est en zone inondable […] »

Point qui aura donc justifié l’abstention de l’opposition concernant le vote du budget à l’extraordinaire.

Malgré tout, le premier conseil communal s’est passé dans la sérénité. Chacun a souhaité être constructif.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.