Viroinval : la composition du nouveau collège est connue

On la croyait immuable, gravée dans le marbre, mais tel n’était pas le cas. L’alliance historique entre les rouges et les orange, à Viroinval, a éclaté. Ce sont les deux listes « citoyennes » qui prendront les rênes ces 6 prochaines années, 2 femmes et 4 hommes.

Qui de Pour, RéCit ou Viroinval Autrement allait composer la nouvelle majorité à Viroinval ? Au lendemain des élections, la question restait entière !

Jean-Marc Delizée et sa liste ayant perdu la majorité absolue, toutes les configurations étaient alors envisageables.

Après discussions, l’étau s’est resserré sur les socialistes de la liste Pour. Même s’ils gardaient le meilleur score, une diminution de leur électorat était à noter en faveur de la liste de leurs ex-alliés orange, Baudouin Schellen et François Roscher. Les anciens « Vous » devenus « Récit » en voulaient plus ! Pas question pour eux et leurs colistiers de voir renouveler la même majorité sans une redistribution des sièges à l’image des résultats.

Aucun accord n’ayant abouti entre les deux listes, RéCit a donc décidé de s’allier avec l’opposition (Viroinval autrement) et de composer le nouveau collège.

  • Conseiller communal pendant 10 ans, échevin des travaux depuis 8 ans, ancien membre de la liste « Vous », Baudouin Schellen (RéCit) se voit aujourd’hui promu. C’est dorénavant en tant que bourgmestre qu’il siégera au collège. Fort de son expérience il se chargera de l’état civil, de la Police, des finances, de la régie foncière, des ressources humaines, du personnel, de l’information, de la communication, de la participation citoyenne et de l’environnement.

 

  • Au poste de premier échevin, c’est Franz Masson (Viroinval Autrement) que nous retrouvons. Le Nismois de 59 ans et musicien professionnel se voit attribuer l’échevinat du commerce, du tourisme, de l’emploi, de la formation, de la culture, de la coopération et des relations internationales.

 

  • En tant que 2e échevin, c’est le jeune François Mathy (RéCit), biologiste et employé au parc naturel, qui assurera les fonctions. Il aura comme attributions, la vie associative, le sport, la mobilité, la forêt, l’agriculture et le bien-être animal.

 

  • Fille de l’ex-conseiller communal Didier Lapôtre, c’est Morgane Lapôtre qui prendra la place de 3e échevine. La jeune Nismoise d’origine gérera, l’enseignement, les seniors, la jeunesse, la petite enfance, la famille, le patrimoine et les archives.

 

  • Denis Bertand, 40 ans et coordinateur de sécurité sera le 4e échevin à Viroinval. Il sera en charge des travaux, des cimetières, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

 

  • Et enfin, c’est l’échevine sortante, François Preumont-Roscher (RéCit), qui assura la présidence du CPAS. Elle sera également chargée des affaires sociales, du logement et du Plan de Cohésion Sociale.

 

COMPLÉMENT:

Ce lundi 3 décembre, les futurs élus de Viroinval ont prêté serment. Beaucoup de joie pour certains, de l’amertume pour d’autres. Effet, Jean-Marc Delizée, bourgmestre sortant, siégera pour les 6 prochaines années dans l’opposition du conseil communal.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.