Verdur Rock : des découvertes, mais peu de festivaliers

La météo, la coupe d’Europe, le climat sécuritaire… Il y a plusieurs raisons avancées pour expliquer le peu de monde présent au festival Verdur Rock qui se tenait ce samedi à la Citadelle de Namur.
Et parmi elles, le manque de curiosité peut-être des festivaliers qui aujourd’hui rechignent à payer une entrée, même très abordable, pour un festival qui ne propose pas de tête d’affiche. Cette année, les organisateurs, l’asbl Z! Esperanzah! avec le soutien de la Ville de Namur avaient en effet misé sur la découverte et la scène rock de demain. Une identité qui pourrait prendre du temps à s’installer. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.