Terrorisme, radicalisme: faut-il lever le secret professionnel?

Un projet de loi vise la levée du secret professionnel pour les assistants sociaux qui repéreraient le comportement suspect ou la radicalisation d’une personne qu’ils suivent dans le cadre de leur travail. Au conseil communal de Namur, le sujet fait débat.  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.