Surprise politique à Namur : DéFI s’empare Ducoffre !

He’s back après 7 ans d’absence! Bernard Ducoffre, ancien échevin MR de la culture ou encore de l’état civil revient sur la scène politique namuroise. Au MR? NOn,  chez DéFI! Décidément, le mercato électoral surprend à Namur. Bernard Ducoffre ne poussera pas la liste mais sera en queue de peloton.

« Oyez oyez journalistes! Nous vous invitons à une conférence de presse pour rencontrer une personnalité namuroise qui rejoint notre parti! » Voilà en substance le mystérieux communiqué que notre rédaction a reçu de la part de DéFI. Supputation! Une personnalité namuroise? Un membre des Molons? Non! Le gouverneur Mathen? Non plus! Madonna? Ah oui, c’est vrai, elle n’est pas namuroise! Nous arrivons dans un restaurant sur les hauteurs de Bouge où est prévue la communication du parti amarante. À l’entrée, nous rencontrons Bernard Ducoffre, ancien échevin MR à Namur. L’homme mystérieux, c’est lui! (après avoir vérifié qu’il ne travaillait pas comme plongeur dans l’Horeca!). À 70 ans, Bernard Ducoffre revient en politique mais pas dans le parti qu’il avait quitté en novembre 2011 (Un départ alors pour « des raisons professionnelles » avait il avancé à l’époque).

 

DéFI ratisse large!

Après l’ancien PS Pierre-Yves Dupuis (tête de liste DéFI pour le scrutin communal), Maxime Jonard (Cdh, ancien collaborateur de Maxime Prévot), Françoise Kinet (ancienne MR), Olivier Maingain ratisse large pour constituer une liste de son parti dans la capitale wallonne. La nouvelle recrue du jour ne s’en cache pas: « Si je suis chez DéFI, c’est avant tout une démarche personnelle plutôt qu’une démarche idéologique! » Et de lancer devant Olivier Maingain et Pierre-Yves Dupuis: « Mais j’ai quand même lu la charte du mouvement! »

 

« Le Mr dirigé par le grand sachem Prévot! »

Bernard Ducoffre a quitté la vie politique à Namur en 2011 alors qu’il était échevin de l’état civil. Quel regard porte-t-il sur le travail du MR au sein de la tripartite CDH-Mr-écolo? Le septuagénaire répond franchement: « J’ai l’impression que la visibilité du MR dans cette majorité n’est pas là à cause de l’une ou l’autre personne. »

 

Bernard Ducoffre sait que certains de ses anciens camarades du MR avaleront de travers en apprenant son passage chez DéFI. Le pédiatre tempère avec l’humour qu’on lui connaît: « Je ne passe pas au PTB quand même!« 

 

 

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.