RPG+ veut changer la gouvernance à Gesves!

RPG+? Il ne s’agit pas d’une nouvelle source d’énergie voisine du LPG mais du Rassemblement Pluraliste Gesvois! Pourquoi +? Parce que ce groupe est le fruit d’une fusion entre RPG et ICG. Deux partis d’opposition qui veulent mettre un terme à la majorité absolue de GEM qui règne seul au pouvoir depuis 2012. RPG+ a présenté ses candidats ce lundi en communiquant fortement sur la carte du collectif.

 

Au devant de la troupe  pour partir en campagne électorale, Martin Van Audenrode. La tête de liste n’a que 34 ans mais a déjà une législature d’expérience où il a su faire sa place dans le groupe RPG à côté de Philippe Mahoux (le sénateur ne se représentera plus). En 2012, pour sa première participation, Martin Van Audenrode avait alors récolté 291 voix soit le troisième score de sa liste. Numéro un, il  se voit avant tout animateur  plutôt qu’un leader.

 

Derrière Martin Van Audenrode, on retrouve Nathalie Pistrin (actuelle conseillère ICG) ainsi que Philippe Hermand (tête de liste ICG en 2012). Francis Collot poussera la liste. En 2012, il occupait la première place du groupe RPG. Signalons également le retour de Benoît Debatty qui n’avait pas pu se présenter au scrutin il y a six ans, car il avait été sanctionné par la tutelle pour ne pas avoir déclaré ses mandats dans les délais impartis. Rassembler deux listes en une seule, difficile? « IL n’y a pas eu de problèmes! » affirment les « fusionnés » .

 

Changer de gouvernance avant tout!

Le premier axe du programme de ce nouveau parti est la gouvernance. Pour eux, José Paulet, l’actuel mayeur et ses compagons du bateau « majorité absolue » (9 sièges sur 17 au conseil) ont tendance à perdre de vue le bon fonctionnement démocratique.

 

Autre mesure proposée par le groupe RPG+ en matière de gestion communale: l’ouverture du bulletin communal à tous les partis, la mise en place d’un budget participatif ou encore d’un conseil communal tournant dans les différents villages de la commune

« N’oublions pas les seniors! »

Après la gouvernance, les candidats RPG+ ont insisté sur la nécessité de développer une politique pour les personnes âgées qui  selon eux « sont délaissés par l’actuelle majorité absolue ». Et en la matière, RPG+ a une proposition très concrète  par rapport au  Foyer Saint-Antoine, l’actuel  maison de repos gérée par le cpas.

 

« Mieux que le pire! »

RPG+ a ses candidats, a ses grandes lignes du programme mais aura-t-elle la possibilité de mettre un terme à la majorité absolue de José Paulet qui ne tient qu’à un siège? C’est son défi en tout cas! (GEM compte 9 sièges sur 17 tandis que RPG+  en compte actuellement six ( si on totalise les sièges de RPG et ICG). « Qu’avons-nous à perdre quand on a déjà le pire! » nous répond un candidat!

 

 

 

 

 

 

 

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.