Quand les "mauvaises herbes" se retrouvent au menu

Quelques pincées de bonne humeur, un soupçon de plantes comestibles et vous obtenez le menu de ce premier festival des plantes comestibles. La coopérative des Jardins d’Arthey et une quinzaine de jeunes ont mis à l’honneur le temps d’un week-end, ces plantes qui se mangent même celles avec une mauvaise réputation. Au programme de ce week-end végétal: conférence sur l’agroécologie, découverte de la cuisine sauvage et une quarantaine d’exposants. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.