Proximus: qu’en est-il à Namur ?

1900 départs et 1250 embauches, voilà les chiffres annoncés dans le plan Proximus, les travailleurs sont bien sûr inquiets, et cette situation donne lieu à des débrayages et des arrêts de travail dans les différents centres de l’entreprise. Rappelons qu’à Namur, derrière la gare, un centre Proximus accueille des services administratifs et techniques, ainsi qu’un call center. 400 personnes travaillent sur ce site dont la majeure partie est propriété depuis peu de l’Hénallux. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.