Province: un budget en affaires courantes?


Ce vendredi, la tripartite provinciale MR-cdH-DéFI a présenté le premier budget de la législature. Un budget accolé de différents qualificatifs selon qu’on siège dans l’opposition ou dans la majorité: « pas trop sexy »; « budget tremplin », exercice flou ». Un constat commun à tous les partis: le contexte actuel autour de la réforme des provinces n’a certainement pas aidé à rendre l’exercice aisé.

De l’aveu même du Député-Président, le budget provincial 2019 n’est pas « le plus sexy! » Il faut dire que l’avenir de la Province est incertain. Si on parle à terme de supprimer l’institution, la Wallonie planche déjà sur des transferts de compétences dans le giron régional.  Difficile dans ces circonstances d’établir un budget aux lignes claires. Ce qui fait dire à l’opposition ps-écolo-ptb que ce budget est le fruit d’une équipe en affaires courantes.

 

Budget sans intention ou budget tremplin?

Que l’on siège dans la majorité ou dans la minorité, on utilise des termes différents pour qualifier le premier exercice budgétaire de la tripartite MR-cdH-DéFI. Pour Écolo,  » les intentions de la majorité en matière de participation citoyenne, de transition écologique, de supracommunalité structurelle ne se traduisent pas en acte dans le budget 2019″. Le cdH ne partage pas cette verte analyse. Pour le chef de groupe humaniste, Etienne Bertrand, il s’agit d’un budget tremplin!

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.