Police des chemins de fer : une réforme qui rend malade le personnel namurois !

26 des 27 membres de la police namuroise des chemins de fer sont en burn-out depuis lundi. Tous protestent contre une réforme du ministre Jambon. Le principal point du courroux du personnel : la volonté du ministre de ne plus faire de Namur un poste fixe de travail. 

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.