Ouverture publique du fort Saint-Héribert

Après 1 an de boulot, le fort Saint-Héribert situé à proximité de Bois-de Villers, Floreffe et Wépion a été ouvert au public l’espace d’un week-end. 

Vous devriez aussi aimer...

1 réponse

  1. Michel ANDRE dit :

    Ayant guidé le groupe qui apparaît dans votre reportage, je tiens à préciser que les visites de ce week-end étaient principalement axées sur la commémoration de 14-18. La particularité architecturale dont fait état un visiteur fait référence à la seconde guerre mondiale car aucun forts de la Position Fortifiée de Namur ne disposait d’une « tour d’air » en 1914. D’ailleurs, seuls quatre forts de la PFN ont reçu une tour d’air lors de leur réarmement dans les années 30 : Andoy, Malonne, Suarlée et Marchovelette. Les forts d’Emines et de Cognelée n’en ont pas reçu car non réarmés. Le fort de Maizeret a sa prise d’air dans la carrière voisine et le fort de Dave voit déboucher sa prise d’air dans la falaise.

    Bien à vous,

    Michel ANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.