Ohey : Quels grands axes pour les 6 années à venir?


C’est une obligation, tous les Collèges doivent soumettre à l’approbation des conseillers une déclaration de politique communale. Celle-ci balise les principaux projets que le Collège veut mener à bien durant la législature. A Ohey, la feuille de route de la majorité Echo porte sur trois axes centraux :  la ruralité, la mobilité, la participation citoyenne et un axe transversal dédié aux nouvelles technologies.

La ruralité, facteur de développement économique

Le bourgmestre Christophe Gilon l’avait annoncé durant la campagne électorale. Sa priorité était de préserver le cadre de vie des Oheytois. Ils sont de plus en plus nombreux à s’installer dans la commune (243 habitants de plus depuis 2013). La ruralité a selon lui un important rôle à jouer car « en s’appuyant sur l’agriculture, le tourisme, les entrepreneurs locaux (…), notre territoire offrira davantage d’activités économiques sans nuire à la qualité de son cadre de vie. » Les projets mis en avant sont entre autres portés par le GAL Tiges et Chavées, la Maison du Tourisme Condroz-Famenne, le Syndicat d’Initiative et le Programme communal de développement rural (PCDR).

 

 

Parmi les projets qui entrent dans cette thématique, on relèvera celui de la future maison de repos. La finalité de cette maison de repos est double: créer de l’emploi et permettre aux habitants d’Ohey de vieillir dans leur entité.  Le projet est déjà bien engagé. Le Collège a introduit une demande d’agréments pour 105 lits. Les autorités communales attendent donc le feu vert avant de lancer les marchés publics.

Vers un Plan global d’aménagement et de mobilité !

Le Collège oheytois estime que « la mobilité est cruciale pour un territoire excentré et dépourvu de réelles solutions de transport en commun. »  Pour le groupe Echo, il est donc primordial à la fois de tenir compte de la place accordée à la voiture mais également de permettre aux usagers faibles de se déplacer en sécurité à travers notamment un réseau de mobilité douce. La commune est par ailleurs investie dans le projet Vicigal, un parcours de 42km de voies lentes qui reliera Yvoir à Huy et traversera trois villages de l’entité Oheytoise (Ohey, Haillot et Perwez). Autre élément mis en avant, la volonté de réaliser sur base d’un subside régional un Plan global d’aménagement et de mobilité afin d’objectiver la vitesse et le trafic dans les rues de l’entité.

 

 

La participation citoyenne : accent fort de la législature

La volonté du collège est de renforcer la participation citoyenne. A ce sujet, des rencontres citoyennes se tiennent actuellement dans les différents villages de l’entité afin de saisir les attentes des citoyens et de répondre à leurs attentes. Par ailleurs, la commune s’est engagée pour une période de 10 ans dans un PCDR ( Programme communal de développement rural) basé sur la participation des citoyens. Ce programme priorise les grands projets auxquels les citoyens sont attachés. La volonté de la commune est de remettre en oeuvre un nouveau PCDR avec la Commission de développement rural et les citoyens investis dans les groupes de travail.

 

 

Le numérique comme axe transversal

Comment réduire la fracture numérique? A cette question, le Collège entend bien développer davantage les missions ou collaborations avec l’EPN (Espace public numérique) qui a ouvert ses portes en 2017. Ohey est également engagé dans le projet  » écoles numériques« . Dans deux école de l’entité ( Perwez et Evelette), les élèves s’initient actuellement aux bases du codage. L’axe numérique traversera, nous dit-on, les différents axes de la politique communale durant ces six prochaines années.

 

 


Du pour et du contre

Cette feuille de route est soumis à l’approbation des conseillers.  Lors du dernier conseil communal, le vote s’est soldé par une seule abstention, celle  du groupe Pour Ohey.

Didier Hellin explique ce choix : « Nous restons sur notre faim particulièrement sur la question environnementale. »

 

 

Ohey Plus et  Ecolo et Citoyens se sont quant à eux positionnés favorablement sur cette déclaration. Arnaud Paulet ( Ohey Plus)  rejoint la majorité dans plusieurs projets même s’il émet certaines critiques sur leur financement  « Nous devons voir à plus long terme et envisager des projets structurels comme par exemple le remplacement de l’éclairage public par des LED afin de réduire à long terme la facture énergétique… »

Ecolo et Citoyens par la voix du conseiller Nicolas Goffin s’est également exprimé. Il est favorable à de nombreux projets mais souligne un manque de cohérence «  particulièrement dans la place laissée au citoyen. »

 

 

 

 

Les trois groupes d’opposition attendent avec impatience le PST ( Programme stratégique transversal communal) qui sera présenté en septembre prochain et qui traduira en projets concrets les intentions du Collège oheytois.  « Ce document est très important car il s’agira vraiment de la feuille de route qui reprendra la planification des projets. Cela nous permettra de voir plus clair dans les intentions réelles du groupe Echo ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.