Namur se mobilise pour Su Changlan, une dissidente chinoise

Le 10 décembre, on a fêté l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. À cette occasion, la Ville de Namur était aux côtés d’Amnesty International dans le cadre de l’opération ville lumière. Un marathon épistolaire était organisé au profit de Su Changlan, une défenseur des droits de l’Homme chinoise arrêtée en 2014 pour avoir milité en faveur de la démocratie et des droits des femmes en Chine. Ce samedi, plus de 600 lettres ont été envoyées par des Namurois pour exiger sa libération. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.