Mélodie Brassinne et Quentin Courtois

Le Centre pour réfugiés de Belgrade, géré par la Croix-Rouge, doit fermer ses portes fin de ce mois. Mais tout n’est pas réglé pour autant. De nombreux résidents ne savent pas encore où ils vont aller, alors que de nombreux centres pour réfugiés sont déjà saturés. Quid aussi de l’avenir du Collectif citoyens solidaires Namur qui travaillait en étroite collaboration avec le centre? On en parle avec nos invités. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.