L’humusation : une nouvelle pratique funéraire ?

Francis Busigny défend la pratique de l’humusation. Il s’agit d’un processus de transformation du corps des défunts par les micro-organismes dans un compost formé par broyats de bois d’élagage. La pratique n’est à ce jour pas encore autorisée en Belgique. Selon ses défenseurs, le corps serait transformé en douze mois en un humus sain et fertile.  

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.