Les Grecques étaient trop fortes

Le plat de résistance en EuroCup avait réservé les Grecques de l’Olympiacos, au menu du Basket Namur Capitale. Un morceau trop gros pour les Namuroises. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.