Le KIKK sort le premier numéro de son magazine papier « KingKong »

Ce 17 mai, le KIKK en collaboration avec le TRAKK (Hub créatif namurois) lance son nouveau magazine papier. « KingKong » est gratuit et consacré aux cultures numériques et créatives.

Les festivaliers qui ont fréquenté le KIKK festival en novembre dernier ont découvert ce projet en avant-première. Le numéro zéro de « KingKong » avait été distribué sur les différents lieux accueillant l’événement. Depuis 2011, ce festival international qui s’organise aux quatre coins de Namur s’intéresse au déploiement économique et artistique des nouvelles technologies en proposant au public des conférences, des expositions, une version consacrée aux enfants, des ateliers et un marché de créateurs. Au-delà du festival, des rendez-vous ponctuels sont programmés, un cycle de conférences notamment. « KingKong » s’inscrit aussi dans la continuité du festival et des projets qui gravitent autour.

 

La photo de couverture du magazine est signée Caroline Lessire, photographe namuroise. Elle propose dans ce premier numéro de « KingKong », un reportage consacré aux villes fantômes de l’Ouest américain. Elle y décrit l’activité humaine qui persiste dans ces endroits abandonnés par les grandes industries.

 

« KingKong » propose une diversité de contenus dans des formats variés. Interviews, portraits, articles de fond, chroniques et séries photos alimentent ce magazine. Coup d’oeil sur ce qui vous attend dans ce premier numéro.

 

5000 exemplaires sont distribués dans des espaces culturels, des écoles, des bibiothèques ou même des salles de concert. Il s’agit d’un magazine semestriel. Le suivant sortira en automne, durant le KIKK Festival prévu du au 1er au 4 novembre 2018.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.