Le FIFF s’engage pour l’égalité femme-homme dans les festivals


Ce mardi 2 octobre, le Festival International du Film Francophone (le Fiff) a signé la charte pour la parité dans les festivals. Le Fiff est donc le premier festival en Belgique à s’engager pour plus de transparence, de diversité et d’égalité, pour un reflet plus juste de ceux et celles qui font le cinéma actuel.

« Elles font des films », le Collectif de plus de 180 réalisatrices belges francophones, a fait signer, ce mardi 2 octobre, aux représentants du Fiff, la Charte pour la Parité initiée par l’association française 5050 pour 2020. Emboitant donc le pas de plusieurs Festivals comme celui de Cannes, Toronto ou Venise, le Fiff est donc le premier festival en Belgique à s’engager en faveur de la parité femmes-hommes.

Cinq engagements

A travers cette charte, qui est proposée tous les festivals internationaux, le Festival s’engage, notamment, à « rendre transparente la liste des membres des comités de sélection et programmateurs » pour « écarter toute suspicion de manque de diversité et de parité« . Concrètement, 5 engagements sont pris:

  1. « Sexuer » leurs outils statistiques afin de mieux cerner les problématiques en présence et de participer à une réflexion commune sur la place des femmes dans le cinéma;
  2. Favoriser la représentation proportionnelle des femmes et des hommes dans leurs instances de décision;
  3. Stimuler la création cinématographique en encourageant les projets qui subvertissent les représentations traditionnelles des femmes et des hommes;
  4. Sensibiliser leurs équipes aux questions de parité en luttant notamment contre les stéréotypes;
  5. Appliquer l’égalité salariale.

Découvrez la réaction de Nicole Gillet, déléguée générale du FIFF.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.