Le budget 2019 de Doische en boni


Le budget 2019 de Doische présente de nouveau un boni confortable et les projets sont nombreux. Un budget voté à l’unanimité au conseil communal, malgré quelques remarques de l’opposition.

 

La commune de Doische a fait ses calculs pour 2019 et les chiffres sont positifs. Le budget ordinaire de la commune est en effet en boni de 110 889 euros à l’exercice propre et de 210 746 euros à l’exercice global, malgré, rappelons-le, une diminution des impôts. Les ventes de bois et la chasse restent des recettes importantes dans cette commune rurale.

Si l’on s’intéresse aux dépenses, celles concernant le personnel ont augmenté de 173 000 euros, par rapport à 2018, suite à différents engagements, comme l’explique l’échevin MR-IC des finances, Raphaël Adam.

 

Les dépenses de transfert sont aussi en hausse de 43 000 euros (+15 000 euros de subside de fonctionnement pour le Carmel, +10 000 euros de dotation à la zone de secours, +9000 euros à la zone de police et + 9000 euros au CPAS).

Passons maintenant au budget extraordinaire de la commune, aux travaux et investissements prévus à Doische en 2019. La liste est longue, en atteste le montant des dépenses : 3 922 567 euros (dont 943 000 de subsides) !

 

Voici la liste, avec les montants, des principaux investissements :

492 000 euros pour la création de deux espaces « sport de rue » et de deux plaines de jeux.

276 000 euros pour la création d’un cabinet médical.

260 000 euros pour l’aménagement de l’étang du Grand Bu à Niverlée.

400 000 euros pour des travaux de voirie.

270 000 euros pour des travaux d’entretien au vert tienne et rue de la sablonnière (à Matagne-la-Grande en allant vers Dourbes).

Le conseil communal de Doische a approuvé à l’unanimité ce budget 2019. Mais l’opposition « Ensemble pour Doische » déplore un trop grand nombre d’investissements sur fonds propres. Pour Philippe Belot, conseiller communal, « le budget ordinaire à l’exercice global, même s’il reste positif, est tout de même divisé par trois par rapport à l’année précédente ». L’opposition aimerait donc que la majorité MR-IC aille chercher plus de subsides ou recoure davantage à l’emprunt.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.