Le budget 2019 de Couvin


La prévision de budget 2019 dégage un léger boni. Mais l’ombre du procès des pompiers volontaires plane sur la Ville de Couvin…

Les pompiers volontaires de Couvin sont en procès contre la Ville concernant leur garde à domicile.

Les pompiers volontaires de Couvin ont gagné leur procès contre la Ville concernant leur garde à domicile.

Le budget 2019 de Couvin est en boni de 25 732 euros à l’exercice propre et de 3 946 337 euros à l’exercice global. Et pourtant, il n’a pas été facile à boucler, selon l’échevin CVN des finances, Claudy Noiret…

Au niveau des recettes, la taxe sur les enseignes a été supprimée (- 17 000 euros) et les ventes de bois ont rapporté 60 000 euros de moins. Les dépenses, elles, sont sans cesse plus nombreuses. Les dotations du CPAS et de la Zone de police sont inchangées, mais la dotation à la Zone de secours Dinaphi augmente de 59 639 euros.

 

Ecolo, dans l’opposition, s’étonne du coût de l’intercommunale des sports, qui gère le Couvidôme et la piscine. Elle engendre chaque année une perte allant de 550 000 à 600 000 euros !

 

Les grands projets pour 2019 à Couvin

Au niveau du budget extraordinaire, on retrouve :

– Les halles de Couvin transformées en marché des producteurs locaux (838 000 € dont 569 000 € dans le cadre du Plan Communal de Développement Rural PCDR)

– La réfection de la Place général Piron (100 000 €)

– Les travaux de sécurisation du rocher de la Falaise (100 000 €)

– La réfection des passerelles sur l’Eau noire (300 000 €)

– ou encore L’achat des Grottes de l’Abîme (250 000 €) (attention ce n’est pas encore fait vu les nombreux descendants).

Pour Peps, le parti socialiste, dans l’opposition avec Ecolo, « le budget de la majorité CVN – MR-IC est un copier-coller de l’année dernière ». Un regret donc, une satisfaction aussi puisque ces projets devraient voir le jour, avec quand même une inquiétude sur la Maison de la Forêt, dont la construction a été largement débattue mercredi soir en conseil communal.

 

Des pompiers qui coûtent cher

Enfin, dans ce budget, last but not least, un crédit de 500 000 euros a été prévu en dédommagement des pompiers volontaires, mais la somme pourrait s’approcher du million d’euros ! On sait que les pompiers volontaires ont gagné leur procès contre la Ville par rapport à leur garde à domicile. L’échevin CVN des finances, Claudy Noiret, se dit révolté.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.