La pluie détruit les cultures et la production de légumes

Le mois de juin a battu un record absolu de quantité de précipitations depuis 1833: 174 mm contre 71 mm en moyenne avec vingt quatre jours de pluie dont vingt d’orage. L’ensoleillement a été très faible. Résultat: les champs et jardins sont imbibés d’eau. La saison 2016, pour certaines cultures, sera mauvaise. Rencontre avec un jardinier et un agriculteur afin de mieux comprendre leurs difficultés face à cette météo trop humide.  

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.