La formation en psychomotricité toujours attrayante…

En juin dernier, des étudiants en psychomotricité manifestaient leur mécontentement suite à la la décision de la ministre de la Santé de ne pas reconnaître leur formation. Lors de la rentrée en septembre, on a pu constater une certaine divergence de vue au sein des Hautes Ecoles mais aussi la ferme volonté de jeunes, bien décidés à suivre malgré ces études. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.