La cuisine de collectivité, version durable

Faire rimer cuisine de collectivité, alimentation durable et circuits courts, voilà bien un défi compliqué tant les cantines scolaires ont encore trop souvent mauvaise réputation. Plats tout préparés, utilisation de produits industriels, les clichés ont la vie dure. Et pourtant, nombreux sont les chefs de cantine à proposer des plats variés à base d’ingrédients cultivés ou élevés dans la région. Ce matin, le « Groupement d’Action Locale Entre-Sambre-et-Meuse » organisait un atelier « cuisine durable » pour des cuisiniers stagiaires. Histoire de les sensibiliser à l’importance des circuits courts dans leur futur métier.  

Partagez cette infoShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.