Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

Ce vendredi 15 juin, en cette 13ème Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées,’Respect Seniors’ organise une action de sensibilisation dans des supermarchés wallons. Avec pour objectifs de faire connaitre la problématique, l’existence de l’association et le numéro vert 0800 30 330.

L’action se déroulera aux abords de six supermarchés Carrefour en Wallonie: Arlon, Bierges, Froyennes, Gosselies, Herstal et Wépion. Une distribution de pin’s à l’effigie de l’association est prévue entre 11h et 19h. Cette action s’inscrit dans une campagne à destination du grand public. Des affiches seront visibles pendant la seconde quinzaine du mois de juin 2018, dans les gares de la SNCB et sur les bus TEC.

Maltraitance des personnes âgées

Maltraitance des personnes âgées

Toujours plus d’ainés maltraités

En Europe, l’OMS (l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 5% des plus de 65 ans et 15% des plus de 75 ans en seraient victimes, rappelle « Respect Seniors« , l’Agence wallonne de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. « Respect Seniors » reçoit différents types de contacts.  Dans un rapport publié en juin 2017, on constate que sur les 5840 échangés tout au long de l’année,  la majorité de ceux-ci sont relatifs à une situation supposée de maltraitance (3470), les autres sont, pour la plupart, en lien avec les actions de prévention réalisées par Respect Seniors (2222). La famille de la personne âgée concernée est souvent l’instigatrice du contact (42.84% des situations). Dans 22.91%, l’aîné lui-même contacte l’Agence. Cette année, les intervenants de Respect Seniors ont accompagné 803 situations (allant d’un ou deux contacts ou s’échelonnant sur plusieurs mois, voire plusieurs années). Au niveau du profil de l’aîné, une majorité de femmes sont décrites « victimes » de maltraitance (64,63%). Quel que soit le sexe, les situations touchent plutôt des personnes qui ont entre 80 et 90 ans (28.23%).

Dans plus de six cas sur dix, un membre de la famille est le maltraitant.

Un élément important à indiquer est qu’une situation de maltraitance s’inscrit toujours dans un aspect relationnel où la relation entre l’aîné et l’«auteur désigné » est généralement mise à mal. Selon les statistiques, ces « auteurs désignés » sont le plus souvent un membre de la famille (60.53%). Parmi ces derniers, 36.86% sont les enfants.

Ces enjeux relationnels rendent les situations de maltraitance très complexes et expliquent pourquoi les « victimes » hésitent parfois à faire des démarches auprès d’un service d’aide. Ces enjeux peuvent être affectifs, émotionnels, de loyauté et de confiance et sont à prendre en considération dans l’accompagnement avec l’aîné. Plusieurs formes de maltraitance peuvent coexister dans une situation de maltraitance de façon concomitante. Sur le plan statistique, les deux formes de maltraitance qui sont les plus souvent évoquées sont les maltraitances psychologiques (31.72%) et financières (20.94%). Ces deux formes peuvent s’accompagner ou non des autres formes moins souvent citées (les maltraitances civiques (15,10%), physiques (14,26%) et les négligences (17,22%)).

Respect Seniors: 0800 30 330

Basée à Namur, Respect Seniors est la dénomination courante de l’Agence wallonne de lutte contre la maltraitance des aînés. Créée et soutenue par le Gouvernement wallon, l’agence dispose d’un numéro d’appel gratuit, le 0800 30 330, accessible du lundi au vendredi de 9h à 17h.La permanence téléphonique est accessible à toute personne qui se sent concernée ou se pose des questions sur la maltraitance. Elle permet une écoute ou un accompagnement. Respect Seniors compte six antennes qui couvrent l’ensemble du territoire wallon :Braine-l’Alleud (Brabant wallon), Tournai (Hainaut Occidental), Charleroi (Hainaut Oriental), Liège, Libin (Luxembourg) et Namur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.