Jean-François Mitsch

En 2016, les communes auraient payé plus de 200 millions d’Euros en trop à Electrabel. C’est ce que clame haut et fort depuis plusieurs semaines Jean-François Mitsch, élu socialiste de Genappe. Il s’explique sur notre plateau. 

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Nous proposons 4 analyses qui apporteront un regard neuf dans ces dossiers.
    1/ La mauvaise question du décumul des mandats.
    http://www.toutelalumiere.be/la-mauvaise-question-du-decumul-des-mandats-toute-la-lumiere-sur-lelectragate-et-ores-volet-1

    2/ Des « clignotants » ROUGE en matière de finances et de management publics !
    http://www.toutelalumiere.be/des-clignotants-rouge-en-matiere-de-finances-et-de-management-publics-toute-la-lumiere-sur-lelectragate-et-ores-volet-2

    3/ PUBLIFIN/ORES, des propositions pour l’avenir ou des combats d’arrière-garde ?
    http://www.toutelalumiere.be/publifinores-des-propositions-pour-lavenir-ou-des-combats-darriere-garde-toute-la-lumiere-sur-lelectragate-et-ores-volet-3

    4/ Des taux d’intérêt payés au-delà des prix du marché, les rémunérations avec stock option (interdites dans une intercommunale) et un rachat Electrabel encore plus couteux qu’annoncé 431M à la place des 410M.
    http://www.toutelalumiere.be/les-suites-de-laudition-du-12-juin-de-m-mitsch-jean-francois-au-parlement-de-wallonie-par-la-commission-de-lenergie

    Notre objectif est de pouvoir faire « Toute la lumière » sur l’Electragate et Ores et de permettre un débat public large et démocratique sur les enjeux énergétiques en Wallonie/Bruxelles.
    Nous avons mis en place une plateforme citoyenne qui œuvre en ce sens. Elle permet de rassembler les consommateurs qui se posent des questions légitimes. Si un nouveau gouvernement venait à voir le jour, il devra répondre à ces questions rapidement pour démontrer qu’il souhaite cette nouvelle gouvernance réclamée par les citoyens et la majorité des élus locaux, qui ne sont pas solidaires de l’agissement d’une minorité qui a vraisemblablement vu ses intérêts personnels avant l’intérêt général.
    La plateforme citoyenne « Toute la lumière » a initié une assemblée générale virtuelle pour permettre aux citoyens de voter au niveau des intercommunales.

    http://www.toute-la-lumiere.be

  2. Les points communs entre Publifin (RESA) et Ores (qui devraient
    logiquement aboutir à une commission d’enquête parlementaire sur ORES)
    http://www.toutelalumiere.be/les-points-communs-entre-publifin-resa-et-ores-qui-devraient-logiquement-aboutir-a-une-commission-denquete-parlementaire-sur-ores/

    Les suites de l’audition du 12 juin de M. MiTSCH Jean-François au
    parlement de Wallonie par la commission de l’énergie
    http://www.toutelalumiere.be/les-suites-de-laudition-du-12-juin-de-m-mitsch-jean-francois-au-parlement-de-wallonie-par-la-commission-de-lenergie/

  3. Il semble évident qu’il y a avant l’intérêt du citoyen un but lucratif pour certaines personnes.
    Cela est malsain et le citoyen se sent tel un portefeuille où l’on peut puiser à volonté dans un tel mépris qu’il suffit simplement de payer sa facture le 1 au lieu du 27 du mois pour voir son compte grossir de 15 € d’amende.
    Sans oublier le mépris envers le client.

    Idem pour toutes ces intercommunales sans besoin de les citer, elles sont connues pour s’enrichir facilement..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.